Foire aux questions

  • Citoyen.nes-cueilleur.euses
  • Donateur.trices (professionnel.les ou privé.es)
  • Organismes bénéficiaires

Vous avez des questions sans réponses? N’hésitez pas à communiquer avec nous!

Foire aux questions pour les citoyens-cueilleurs

Participez au glanage près de chez vous !
C’est un beau mouvement collectif qui permet de découvrir des producteurs locaux, de valoriser des légumes et fruits en surplus dans les champs et dans les arbres de notre secteur, et de repartir avec des aliments frais à déguster !
De plus, vous rencontrerez et échangerez dans l’harmonie et le plaisir avec les autres cueilleurs !

L’inscription à une cueillette est ouverte à tous, petits et grands, désirant mettre la main à la pâte.

Les récoltes durent en moyenne 2 à 3 heures.

Sur le site Web dans l’onglet Inscription comme citoyen-cueilleur.

Les récoltes se tiennent généralement en semaine.

Il est plutôt difficile de réaliser des activités de cueillette la fin de semaine pour deux raisons :

  •  Les organismes et institutions bénéficiaires sont ouverts en semaine seulement, ce qui rend difficile, voire impossible, la distribution des denrées immédiatement après la récolte.
  • La plupart des producteurs maraîchers ne sont pas disponibles la fin de semaine. Cependant, dans le cas d’une récolte à faire rapidement en raison d’un dépérissement rapide des légumes ou des fruits, ou encore à cause d’un gel imminent, la récolte pourrait se faire la fin de semaine. 

Non, vous participez selon vos envies et votre disponibilité. Il n’y a aucune obligation.

Nous communiquons avec les citoyens-cueilleurs une demi-journée à trois jours d’avance.

Nous comprenons que vos disponibilités peuvent varier, mais on ne peut prévoir plusieurs jours à l’avance si nous tiendrons ou non une cueillette.

Ce sont la nature qui décide!

  • Un masque ou un couvre-visage si la distance de 2 mètres ne peut être respectée.
  • Des contenants, sacs d’épicerie ou paniers pour rapporter votre part de la récolte. 
  • Une bouteille d’eau réutilisable. 
  • Des gants de jardinage.
  • Des vêtements longs pour protéger votre peau.
    • Les pantalons protègent les genoux du sol et des égratignures imprévues.
    • Les chandails protègent les bras des plantes salissantes ou urticantes ou des insectes indésirables, en plus de constituer la protection solaire par excellence.
  • Un vêtement imperméable, même s’il n’annonce pas de pluie.
    • Pour rester au sec lors des récoltes du matin avec la rosée!
  • Des chaussures fermées.
    • Les bottes de pluie sont parfaites!
  • Un chapeau, même si c’est nuageux.
    • Le chapeau offre de l’ombre et protège la tête des rayons du soleil. 
    • C’est votre meilleur allié contre les coups de chaleur.
  • Des lunettes de soleil pour éviter le plissage des yeux et les maux de tête.
  • De la crème solaire. Votre peau vous remerciera. Un coup de soleil est si vite arrivé.
  • Des vêtements de rechange, car oui, on peut se salir et se mouiller!
  • Un petit tabouret pour les cueillettes à ras du sol

Nous séparons le résultat de la cueillette en trois parts égales.

  1. Une part pour le producteur qui nous accueille,
  2. Une part pour les citoyens-cueilleurs
  3. Une part pour un organisme communautaire de la région

Nous encourageons le covoiturage. 

Un groupe privé Facebook est disponible pour vous permettre de discuter avec d’autres participants. Vous y serez invité une fois votre inscription terminée.

Sinon, vous pourrez venir par vos propres moyens.

Non, cette activité est ouverte à tous ! Pensez à faire du covoiturage !

Rappel :

La mission des différentes initiatives de glanage est de récolter les « fonds de champs » qui seraient probablement restés dans les champs et non vendus tels quels. Nous comprenons tous que nous n’aurons pas avoir une qualité impeccable lors de nos cueillettes. Notez que la mise en place d’une récolte dépend de la disponibilité des organisateurs et des cueilleurs, et de la volonté d’un organisme à prendre et utiliser ces récoltes.

Foire aux questions pour les donateurs (professionnels ou privés)

Adhérez à l’aventure de glanage (récolter des surplus dans les champs ou potagers…) avec CULTIVE LE PARTAGE  en partageant vos surplus!
S’investir dans ce projet vous permettra de limiter votre impact écologique et favoriser la santé de la collectivité !

Vous pouvez communiquer avec la chargée de projet de votre MRC  en cas de surplus agroalimentaires à récolter ou de surplus déjà récoltés à récupérer.

Cliquez ici pour la joindre

Lors de l’activité de récolte, indiquez à la responsable de la cueillette les parcelles à récolter, les méthodes de récolte et les règles de sécurité.

C’est très pratique si vous pouvez fournir les outils de récolte adaptés pour faciliter le travail des citoyens-cueilleurs.

Pour la coordination de la récolte, la chargée de projet s’en occupe entièrement.

Il est intéressant que le producteur ou la productrice soit présent au début de la récolte afin de permettre les échanges avec les citoyens-cueilleurs et de favoriser une bonne méthode de travail.

N’oubliez pas de nous fournir vos bacs ou vos contenants pour recevoir votre part des récoltes.

Avez-vous un chapiteau ou un abri pour protéger les récoltes (et les cueilleurs) en temps très chaud ou pluvieux? Si oui, vous pourrez le préparer ou le mettre à notre disposition

Non, les activités de cueillette sont flexibles.

Le nombre de citoyens-cueilleurs appelé à aider est évalué selon les besoins de la récolte à venir.

La mission de CULTIVE LE PARTAGE est de récolter les « fonds de champs » qui seraient probablement laissés à l’abandon au sol ou non vendus.  Nous comprenons que nous n’aurons pas une qualité impeccable lors de nos cueillettes et nous l’acceptons sans problème.

Nous veillons à trouver le meilleur moyen, en collaboration avec les organismes bénéficiaires, d’utiliser, de distribuer ou au besoin de transformer ces denrées pour les optimiser!

Non, la chargée de projet prend sous sa responsabilité la mise en place et la coordination de l’activité. Également, l’institution chapeautant le projet détient une assurance qui couvre la chargée de projet ainsi que les citoyens-cueilleurs lors des activités du projet.

Vous pouvez communiquer avec nous par courriel OU via Facebook. Nous récupérerons vos surplus dans la mesure de nos disponibilités et de l’intérêt d’un organisme à recevoir la récolte. 

Cliquez ici pour nous joindre.

  • Vous participez à une action solidaire dans votre région
  • Vous redonnez aux autres
  • Vous participez à la lutte contre les pertes alimentaires et contribuez à la valorisation de nos aliments cultivés localement
  • Vous vous faites connaître davantage et partagez votre réalité
  • Vous permettez de faire de la sensibilisation sur une alimentation saine

Foire aux questions pour les organismes bénéficiaires

En remplissant le formulaire qui se trouve ici.

La chargée de projet communiquera ensuite avec vous pour discuter de vos besoins et de votre horaire de livraison.

Nous communiquons avec les organisme une demi-journée à trois jours d’avance.

C’est pour cette raison qu’il est important de nous faire part de votre disponibilité pour les livraisons (horaire et espace). Nous sélectionnerons l’organisme qui peut nous recevoir selon ces critères.

On ne peut malheureusement pas prévoir une cueillette plusieurs jours à l’avance. Ce sont les légumes qui décident!

Les fruits et les légumes qui seront livrés seront à l’état brut : ils ne seront ni cuits, ni épluchés, et auront probablement besoin d’un nettoyage en profondeur pour enlever la terre.

Rechercher