29 août 2017

En quoi consiste le projet?

C’est grâce à des citoyens motivés, soutenus par la Corporation de développement économique communautaire (CDEC) et la Ville de Trois-Rivières, qu’un premier projet de compostage collectif voit le jour dans notre ville. Le site de compostage est installé sur le terrain du Musée québécois de culture populaire.

En mars dernier, un sondage diffusé sur les réseaux sociaux avait récolté plus de 200 noms en moins de deux jours en faveur d’un projet de compostage collectif à Trois-Rivières. Voilà qui a su convaincre des responsables de la Ville de donner leur appui au démarrage d’un projet-pilote et d’y contribuer par la fabrication et l’installation d’une unité de compostage à trois bacs. Ce projet, qui vise à évaluer la faisabilité du compostage collectif autogéré par des citoyens et soutenu par un organisme, s’insère parfaitement dans le Plan de gestion des matières résiduelles de la Ville de Trois-Rivières.

En quoi consiste un site de compostage collectif? C’est un lieu commun où les participants passent quelques fois par semaine déposer leurs matières compostables. Les gens reçoivent une formation et sont accompagnés tout au long du projet. Afin de contrôler l’ajout de matières organiques et le processus de compostage, les bacs à compost sont verrouillés et seules les personnes ayant reçu la formation y ont accès.

Dans le cadre du présent projet-pilote, vingt familles sélectionnées y prendront part jusqu’à la fin novembre. Le projet reprendra au printemps 2018. En plus des coordonnateurs du projet, des bénévoles responsables s’assureront du bon déroulement du projet. Ce projet vise à évaluer la pertinence d’une telle initiative ainsi qu’à développer les meilleures méthodes pour éventuellement les reproduire ailleurs à Trois-Rivières.

Pour le conseiller municipal du district accueillant ce projet, une telle expérience est indispensable compte tenu que la collecte des matières compostables sera bientôt implantée à Trois-Rivières et que tout ce que l’on pourra composter localement sans devoir recourir au transport sera un gain pour notre ville. Rappelons que chaque Québécois produit en moyenne 724 kg de déchets annuellement dont 45 % sont des matières organiques compostables.

Pourquoi un tel projet est-il important? Voici quelques raisons des participants au projet : Je cherche à réduire mes déchets au minimum, et la majorité se compose hélas actuellement de résidus organiques; Faire un premier pas dans le monde du compostage, bénéficier de la formation et participer à un mouvement collectif; Le compostage a un effet positif sur l’environnement et je veux contribuer au bien-être de ma ville!; Pour diminuer les matières envoyées à l’enfouissement et poser un geste collectif.

Les gens intéressés à participer à de nouveaux projets au printemps prochain peuvent remplir le formulaire et mobiliser leur entourage pour qu’un projet s’installe dans leur quartier.